Les EHPAD, engagés dans une démarche RSE

Depuis quelques années, nous assistons à des mutations économiques, sociales en raison de la transition démographique et écologique. Les défis à relever demain concernent la mise en place des actions de développement durable et de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Sensibles aux conséquences du réchauffement climatique, les EHPAD engagent des initiatives à la fois dans le développement durable et RSE.

Une démarche RSE dans les EHPAD, quelle nécessité ?

Les EHPAD semblent se saisir du sujet de la RSE et du développement durable. Ces sujets intègrent une démarche éthique entre les parties prenantes (salariés, fournisseurs, partenaires, entreprises, etc.). Notamment grâce à un management participatif pour le bien-être des résidents. Il s’agit des actes de bienveillance entre les collaborateurs d’une entreprise.

Par ailleurs, la démarche RSE ou de développement durable est volontaire et consiste uniquement à adopter des pratiques plus responsables qui portent à la fois sur le volet économique, social et environnemental, explique le cabinet RC Human Recruitment. Cette volonté a pour but de fédérer des nouvelles valeurs en faveur d’une meilleure qualité de vie des personnes âgées dans les EHPAD.

Les personnes âgées sont le pilier de la démarche RSE, car elles ont une relation directe avec les professionnels et les soignants (volet social). Elles sont sensibles à leur qualité de vie (volet écologique), et sont les clients des établissements pour personnes âgées (volet économique).

La mise en place d’une démarche RSE nécessite de nouvelle méthode de management qui se traduit par l’amélioration de la qualité de vie, du bien-être des personnes âgées au travail des soignants.

La frontière entre le développement durable et la RSE !

Le développement durable a pour objectif de répondre aux besoins du présent. Elle préserve également les générations futures afin qu’elles puissent répondre à leurs propres besoins. Tous comme la RSE, le développement durable est tourné vers trois points essentiels : le sociétal, l’économique et l’environnemental. Ainsi, la RSE permet aux organisations de mettre en place des démarches de développement durable pour mieux préserver l’environnement.

Les parties prenantes dans une démarche RSE dans les EHPAD !

L’objectif d’une démarche RSE est de donner une place importante aux différents participants. Ils peuvent s’agir d’un groupe ou d’un individu dont la mission est d’accomplir les directives d’une organisation. Ainsi, dans les EHPAD, les parties prenantes comprennent les personnes âgées, les soignants, les dirigeants et les familles des résidents. Cependant, les fournisseurs, les associations ou collectivités locales peuvent également participer à la création de valeurs communes dans les établissements.