Les moments propices pour élaguer un arbre

Le moment pour effectuer un élagage d’arbre dépend de plusieurs facteurs (le type d’arbre, sa localisation géographique, son état, etc.). Il est primordial de connaitre à quel moment de l’année est-elle propice pour élaguer une telle espèce afin de ne pas abimer ou même de tuer le végétal. L’élagage d’un arbre est une intervention délicate surtout pour le végétal, si l’opération n’est pas effectuée en fonction des périodes idéales et de la règle de l’art. Les arbres peuvent présenter des traumatismes si les conditions d’élagage ne sont pas bonnes. Selon les types de végétales, il existe des périodes exactes pour réaliser l’élagage. Mais la plupart se font en dehors de la période de sève. Si vous n’êtes pas sûr, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un élagueur de votre ville. 

Élagage d’arbre en période hivernale

La période hivernale est jusqu’à maintenant le moment idéal pour élaguer un arbre. La plupart des végétaux sont en dormances durant cette période (ils ne produisent pas des feuilles, leurs activités et leurs métabolismes sont au ralenti). Il est à noter que cette tache doit être confiée à un professionnel tel que cet élagueur au sein de l’entreprise d’élagage d’arbre dans le 76.

Élagage d’arbre en hiver : les surplus

Élaguer un arbre en période hivernale offre quelques avantages dont :

  •         Réserves naturelles de l’arbre maintenues ;
  •         Facilité de l’opération à cause de l’absence de feuilles ;
  •         Moins de risque de déchirure de l’écorce.

Élagage d’arbre en hiver : les inconvénients

Malgré les atouts qu’offre l’élagage d’arbre en période hivernale, quelques inconvénients peuvent également se présenter.

  •  Le végétal garde plus longtemps ses plaies, c’est-à-dire la cicatrisation est plus lente. Ce problème provoque souvent sur l’arbre des maladies 
  •  Les coupes en hiver entrainent également un désordre dans le métabolisme du végétal : des rameaux poussent sur tous les sens.

Élagage d’arbre en été

L’élagage d’arbre en période estivale peut être aussi pratiqué. Il se fait généralement au début du printemps, quand les premières feuilles commencent à se pousser. L’élagage en été se pratique aussi dans les régions montagneuses, car c’est en cette période que les routes sont plus praticables qu’en hiver.

Élagage d’arbre en été : les avantages 

Multiples sont les avantages d’un élagage d’arbre en été que beaucoup de gens ignorent encore. C’est durant cette période que l’arbre est en activité. Il peut produire des anticorps pour se protéger des corps étrangers, de ce fait, la cicatrisation des plaies se fait facilement. Pas de risque de contamination pour l’arbre.

La coupe d’arbre en été limite l’apparition des gourmands.

Élagage d’arbre en été : les inconvénients 

Réaliser un élagage en été présente des inconvénients pour les personnes qui le pratiquent, mais vraiment sur l’arbre. Car, élaguer un arbre en période végétation représente beaucoup de déchets à évacuer (branches, feuilles, tronc, etc.). Donc, plus de travail à faire (déchargement des déchets, transport, augmentation du budget, etc.).

Période d’élagage en fonction du type de végétal

Les végétaux à feuillus (chêne, un érable, un peuplier, un merisier, un charme, un bouleau, un châtaignier, un hêtre, un olivier, etc.) sont parmi les plantes qu’on peut élaguer à n’importe quel moment de l’année. Pour la taille de formation, elle se fait entre le mois d’octobre et décembre. Tandis que pour la taille d’entretien d’un feuillis, il faut attendre que la végétation soit en période de sève, c’est-à-dire entre le mois de mars et mai.

Les végétaux épineux et résineux peuvent être élagués à tout moment de l’année. Quant aux pins, épicéas, sapins, cèdres et autres, il faut attendre le mois d’octobre et décembre pour les élaguer.

La période la plus propice pour les arbres fruitiers est le mois d’août à septembre, c’est-à-dire après la fin des récoltes.