Trottinette électrique : moins polluante pour la mobilité urbaine ?

La trottinette électrique est un moyen efficace pour réaliser de petits déplacements en ville. Les citadins ont un fort engouement pour cet engin, grâce à ses caractéristiques. Facile à ranger, plus léger, rapide et pratique, cet engin à moteur convient au parcours limité sur un certain nombre de kilométrages.

À qui la trottinette électrique profite-t-elle ?

La trottinette électrique convient surtout aux usages urbains, mais également hors sentiers battus. Pratique pour réaliser quelques courses, pour rejoindre la gare ou pour aller au travail, elle a séduit le grand public par les avantages qu’elle est à même de fournir. En tant que moyen de locomotion « passe-partout », il permet d’éviter les longues marches fastidieuses.

Ce moyen de locomotion qui révolutionne le marché de la mobilité urbaine est très prisé des étudiants et des cadres. Il a été constaté que dans l’Hexagone, ce sont surtout les hommes qui s’en servent. Objet citadin, la trottinette électrique bouleverse le mode de déplacement et de transport urbain.

La trottinette électrique en milieu urbain

La trottinette électrique permet de se déplacer librement en milieu urbain. Investissement peu coûteux, il ne nécessite ni taxes, ni carburants. Aucun entretien périodique n’est indispensable. Avec tous ces avantages, la trottinette électrique est amortie dès la première année.

En ville, la patinette électrique permet un gain de temps considérable car elle évite d’être bloqué dans les embouteillages. Elle peut contourner facilement les zones trop fréquentées. Pouvant rouler jusqu’à 30 km/h, l’usager se déplace plus ou moins vite.

Ce véhicule électrique fait zéro pollution et son utilisation désengorge la circulation. Bon nombre de personnes choisissent de laisser leurs voitures au garage ou au parking, et de se déplacer en trottinette.

Trottinette électrique, atouts

La trottinette électrique est choisie pour sa facilité d’utilisation. Elle se faufile même dans les petites artères et peut se ranger dans un sac à dos. C’est un plus considérable lorsque le nombre de vol de vélo devient alarmant. Munie d’un moteur électrique, elle se maîtrise en quelques minutes.

En tant que moyen de locomotion écologique, elle est très pratique en ville. Un modèle peu encombrant et léger est à privilégier pour aller des gares en stations de métro. En le pliant, elle est moins encombrante et peut se transporter facilement. Pour errer confortablement dans les rues, un véhicule électrique avec siège sera parfait, tel le modèle disponible chez GYRO-PHARE.

Règles de sécurité et législation

Puisqu’une circulation alternée est imposée en France et où les bornes électriques sont accessibles partout, la trottinette électrique devient un must. Trop rapide sur les trottoirs, trop lente sur les pistes cyclables, interdite sur la chaussée, la législation reste indécise.

Des règles de sécurité strictes régissent l’utilisation de la trottinette électrique en tant que véhicule motorisé :

– l’utilisateur doit être âgé de 14 ans au moins ;
– le port d’un casque est obligatoire ;
– la trottinette non homologuée est interdite sur la route ;
– avoir un certificat d’immatriculation ;
– la vitesse maximale d’un véhicule homologué est de 25 km/h ;
– elle est autorisée à circuler uniquement sur la chaussée et doit avoir un numéro d’identification unique gravé, un siège, un klaxon, des éclairages et des rétroviseurs ;
– le véhicule doit être déclaré auprès d’une assurance.