Les fonctions et les caractéristiques des films de paillage

Les films de paillage sont souvent utilisés à présent en France en agriculture céréalière. Il existe également des professionnels qui les utilisent en agriculture maraîchère pour améliorer la qualité de leur récolte. Les films de paillage sont idéaux pour protéger la structure du sol et limiter l’enherbement de la culture de maïs et d’autres types de céréales.

Les agriculteurs qui habitent des zones où le printemps est frais choisissent souvent d’utiliser les films de paillage. De cette manière, ils peuvent obtenir sans grands efforts d’excellentes récoltes. En fonction de vos besoins, vous pouvez également les utiliser pour couvrir les cultures de maïs et de légumes. Sur le marché, il existe des modèles opaques, translucides et opaques thermiques.

Comment protéger les cultures de maïs ?

De nos jours, de plus en plus d’agriculteurs professionnels utilisent les films de paillage pour limiter la battance des sols. Ces produits s’avèrent très pratiques pour protéger efficacement la structure du sol lorsque les températures sont encore assez basses. En choisissant des modèles de bonne qualité, vous avez la possibilité de limiter plus facilement l’évaporation d’eau du sol. Cela vous permettra de réduire considérablement la consommation d’eau par kilogramme produit. Bien que la plupart des agriculteurs utilisent les films de paillage en agriculture céréalière, certains professionnels les utilisent également en agriculture maraîchère.

Préserver plus longtemps les éléments fertilisants

Lorsque vous choisissez les films de paillage, il est recommandé de tenir compte des particularités de vos cultures et des caractéristiques de vos sols. En optant pour des produits résistants, vous avez la possibilité de réduire considérablement les risques phytosanitaires non seulement sur le feuillage des plantes, mais aussi sur leurs fruits. Vous diminuez également les projections sur les plantes, qu’il s’agisse du maïs, de la luzerne ou d’autres céréales riches en nutriments. Grâce aux innovations dans le domaine de l’agriculture céréalière, il est possible d’éviter l’enherbement des cultures et de contribuer, ainsi, à la propreté de votre récolte. Étant donné que les éléments fertilisants ne sont pas enlevés par lessivage, les plantes ont une meilleure qualité nutritionnelle.

Les professionnels de Trioplast-agri.fr vous offrent une très large gamme de films en plastique pour que vous puissiez diminuer les salissures sur vos récoltes et réchauffer efficacement le sol. Ils peuvent même vous recommander des produits dédiés exclusivement aux cultures de luzerne, par exemple, de maïs ou d’autres types de céréales. Les produits biodégradables qu’ils vous proposent à présent sont fabriqués dans le respect de l’environnement avec des résines de haute performance.

Comment procéder à l’élagage des arbres fruitiers ?

Les arbres fruitiers sont d’habitude cultivés dans le jardin pour leurs fruits et surtout pour le décorer. Nous voulons que ces arbres soient bien formés avec des branches bien reparties. Nous rêvons aussi d’avoir des beaux fruits, beaucoup et très gros. Tous ce que nous désirons, nous pouvons l’avoir. Seulement, il faut que nous soignions bien les arbres fruitiers pour réaliser nos rêves. L’élagage est un des soins que nous devons apporter aux arbres fruitiers.

Qu’est-ce que l’élagage ?

L’élagage consiste à tailler un arbre. Pour un arbre fruitier, puisque c’est ce que nous sommes en train de parler, il y a différentes sortes d’élagage : la taille de formation, la taille de fructification, la taille d’entretien qui doit être confié à un professionnel en élagage tel qui se trouve au sein de l’entreprise d’élagage d’arbre dans le 13.

La taille de formation

Elle est faite après une année de la culture de l’arbre. On la pratique en hiver. Cette taille de formation aide l’arbre à avoir une structure parfaite. Elle consiste à enlever les branches inutiles et de ne laisser que les belles branches vigoureuses qui seront les futures charpentières. Les branches inutiles à supprimer sont celles qui poussent vers l’intérieur de l’arbre. Une tige qui pousse en se croisant avec une autre aussi doit être enlevée car les deux vont se frotter. Pourtant, le frottement va causer une blessure. Pendant la croissance de l’arbre, il faut enlever les tiges molles car elles ne grandiront pas vite. Elles ne vont que gaspiller tout simplement la sève qui doit nourrir les bonnes branches. Nous ne devons garder que quatre à cinq branches vigoureuses et les plus horizontales possibles pour être des charpentières de l’arbre.

La taille d’entretien

Cette taille est pour un arbre adulte. On la pratique pendant que la période végétative ralentisse, c’est à dire à la fin de l’hiver. Attention ! On ne peut pas tailler un arbre quand il y a du gel.

La taille d’entretien consiste à faire le nettoyage de l’arbre. Il faut enlever les branches mortes et malades. On doit éclaircir le centre de l’arbre pour avoir plus de lumière et de l’air. Quand le centre a de lumière suffisante et bien aéré, les parasites ne peuvent plus prendre place. Alors là, l’arbre sera en bonne santé. Pour ce travail d’éclaircissement, on enlève les branches qui dérangent le cœur de l’arbre : celles qui poussent vers le centre, celles qui se superposent, celles qui sont trop de mal à croître. Puis, on continue la taille d’entretien par couper un peu les charpentières. On enlève un quart de leur longueur. On termine le travail par supprimer les branches de trop pour que la sève ne soit pas utilisée inutilement.

La taille de fructification

Cette taille est pratiquée quand l’arbre commence à bourgeonner. Cette taille va améliorer la production de fruit en quantité et en qualité. On enlève un peu de tiges portant des bourgeons de feuilles. Et on garde plus de branches de bourgeons de fleurs qui deviendront des fruits. Il faut couper aussi les bourgeons de fleurs s’ils se présentent trop nombreuses sur une tige, sinon les fruits seront plus petits car ils ne seront pas bien nourris.

Rénostyl fait le point sur la digitalisation des travaux d’amélioration et de rénovation

Rénostyl Nantes

Utiliser les outils numériques en rénovation, explication avec Rénostyl Nantes

Rénostyl Nantes
La digitalisation des travaux de rénovation expliquée par Rénostyl Nantes

L’aménagement de votre maison ne vous convient plus. EN effet, vous avez envie de la moderniser pour agrandir les espaces, pour la rendre plus lumineuse ou pour optimiser son confort. L’amélioration ou la rénovation d’un logement n’est pas simple, rappelle Rénostyl spécialiste de la rénovation de l’habitat. Mais elle implique entre autres, le respect d’un budget, la planification des actions à accomplir, comme l’achat des matériaux, la sélection de la peinture, le dressage de nouveaux plans et le choix d’un

nouveau design d’aménagement, etc.

Aujourd’hui, ces tâches peuvent être gérées avec des outils numériques afin que vos objectifs soient atteints dans les meilleures conditions, et ce, malgré les contraintes qui se présentent. La digitalisation de vos travaux permet aussi à votre prestataire d’être plus performant pour vous offrir des services de qualité. Si vous doutez encore de son utilité, Rénostyl à Nantes vous dit tout sur l’influence de la digitalisation sur le plan prévisionnel et organisationnel dans la réalisation de vos projets.

Continue reading « Rénostyl fait le point sur la digitalisation des travaux d’amélioration et de rénovation »

Les avantages d’une colo vraiment écologique !

Période particulièrement attendue par les enfants/ados pour se défouler après une année scolaire harassante, les grandes vacances doivent leur permettre de puiser de nouvelles énergies compensatoires. Pour qu’ils puissent profiter à fond de ces périodes de repos scolaire, pensez à leur offrir de vacances très écologiques et 100 % nature en campagne. Attention seulement, il ne s’agit pas de n’importe laquelle, mais le lieu doit être bien déterminé. Où et pourquoi envoyer les enfants en colo en campagne ?

Rien ne vaut un retour à la nature

Pour les enfants qui sont fascinés par la nature et qui souhaitent se refaire le plein d’énergie, une colonie de vacances campagne est vivement conseillée pour eux. Un retour aux sources est très utile de temps en temps pour reprendre des forces et des énergies nouvelles afin de mieux affronter la vie sous dans de bonnes conditions. Parce que nous faisons partie intégrante de la Nature, nous devons apprendre à la respecter pour qu’elle nous respecte autant, car si nous la détruisons, nous nous détruisons nous-mêmes !

Un retour aux sources ne signifie pas aller vivre dans n’importe quelle campagne que l’on souhaite, loin de là ! Le mieux est de partir très loin, dans des régions montagneuses et boisées loin de la pollution des grandes villes. Il existe maints lieux qui offrent une opportunité pour savourer les joies des activités campagnardes bénéfiques pour la santé et le développement des enfants.

Un centre d’hébergement en pleine vallée verte

Le choix du lieu où envoyer les enfants en colonie de vacances campagne est primordial, puisqu’il faudra privilégier les endroits où l’air est frais et pur, loin des effluves des pots d’échappement des véhicules. Pourquoi ne pas les envoyer à l’est de la France, dans les régions montagneuses à cheval entre la Suisse et la France ? Une partie enchantée bordée de montagnes boisées de conifères et de vallées vertes à longueur d’année, propice pour revigorer les sens et donner un tonus aux enfants.

Ils pourront s’adonner à diverses activités ludiques, faire un apprentissage de survie en pleine nature, bref, de vivre un peu comme aurait vécu Robinson Crusoé. Encadrés fermement par un directeur de centre diplômé d’un BAFD et de moniteurs expérimentés, les enfants pourront apprendre à faire du feu sans allumettes ni briquet. Avec un minimum d’outils adaptés aux circonstances, ils vont construire une vraie cabane en bois sans utiliser des clous, mais seulement des nœuds. Si le temps le permet, une nuit à la belle étoile est programmée ainsi qu’un apprentissage d’orientation sans boussole. Bref, toutes les activités proposées les raviront à volonté !

Les avantages d’une colo écolo !

Après un séjour avec de pareilles colonies de vacances, vos petits auront l’esprit éveillé et grâce aux expériences acquises, ils seront prêts à affronter courageusement l’année scolaire et leur vie future. Ces sorties en pleine nature et les activités proposées vont favoriser le développement de leur créativité, acquérir une culture générale et une ouverture d’esprit. En fin de compte, ils pourront se vanter de toutes les nouvelles choses apprises pendant ces colos, ainsi que les partager à leurs copains de classe. Vous allez constater par la suite qu’ils seront de brillants élèves en classe.

Partir à la découverte de la nature

La découverte de la nature passionne de nombreux enfants et jeunes. Quand les vacances arrivent, il faut donc que les enfants en profitent pour découvrir l’environnement qui le entoure ou ailleurs. Comment faire alors ? Une solution simple et efficace est d’envoyer votre enfant dans une colonie de vacances qui propose justement le thème de la découverte de la nature. Ce type de séjour convient très bien pour les enfants à partir de 7 ans !

Toutes sortes d’activités pour découvrir la nature

Un centre de vacances orienté sur la découverte de la nature donne la possibilité aux enfants de vivre un séjour hors du commun. Se trouvant généralement nez à nez avec la nature, la colonie de vacances promet un nouvel air de vie aux participants. Le programme proposé est riche en activités aussi originales que variées. A ce sujet, les activités sportives sont très privilégiées puisqu’elles permettent de découvrir la nature de façon amusante. Un séjour orienté sur le thème de la nature promet une nouvelle atmosphère pour les participants. Le programme proposé sur place est tout simplement varié, car il est possible de faire de la moto électrique, des randonnées, de l’escalade, de la descente en rappel et beaucoup d’autres encore.

L’été comme l’hiver est toujours une occasion pour faire la découverte de la nature. En effet, l’été vous permet de faire des balades librement en forêt pour voir une diversité de faunes et de flores. Quand vient l’hiver, les balades en chien de traineau donne la possibilité de découvrir l’environnement en période hivernale. Bien sûr, la découverte de la nature se fait à travers des activités sportives. Ainsi, la colonie de vacances 7 ans  assurera un séjour plein de découverte et d’amusement.

Le déroulement des activités sur place

Une colonie de vacances 7 ans répartit les activités de sorte à ce que chaque jour dans le centre soit agréable et profitable pour tous les participants. C’est surtout en fonction du thème du séjour que les activités sont mises en place. Dans le cas d’un centre orienté sur le sport et la découverte de la nature, le séjour peut proposer des séances de moto électrique. Bie sûr, il y a également des séances d’initiation en circuit fermé. A noter que cette conduite est particulièrement facile, car il est possible de réguler la puissance selon la capacité de chaque jeune.

D’ailleurs, la moto électrique respecte particulièrement l’environnement. Il y a également des parcours d’aventure qui permettent de s’amuser tout en découvrant les merveilles de la nature. Faire des parcours en pleine nature en VTC est aussi très apprécié par les enfants, d’autant plus que les endroits sont sécurisés comme il se doit. L’escalade et la descente en rappel figurent parmi les activités favorites des enfants et dans une colonie de vacances, les enfants peuvent pleinement en profiter. Des jeux sont aussi proposer afin d’assurer au maximum le bien-être des enfants. Il y a par exemple des coures d’orientation comme le parcours aventurier avec l’utilisation de carte et de boussole. Quand le séjour touche à sa fin, un grand jeu est organisé où tous les enfants y participent.

Quelques conseils pour manger de manière plus écologique

Bien que nous mangions surtout pour le plaisir, rien ne nous empêche de le faire de manière saine. C’est justement ce en quoi consiste l’alimentation écologique ! Ce concept est plutôt récent mais il est déjà prisé par de nombreuses personnes. Vous souhaitez adopter un tel régime de nutrition ? Découvrez nos quelques conseils pour mieux vous y adapter et en tirer tous les bénéfices plus facilement !

Privilégiez les bonnes habitudes alimentaires

Pour manger de manière écologique, il faut avant tout penser à changer ses habitudes de nutrition. Il s’agit d’un concept particulier qui englobe à la fois le type d’aliments que l’on utilise mais aussi la manière de le cuisiner et de le consommer. Comment faire ? Les deux points suivants sont d’une grande importance pour manger de la bonne manière :

Une alimentation à base de produits bios

Même si les produits industriels sont faciles à préparer, ils ne sont pas aussi avantageux que ce que l’on croit. En effet, l’alimentation écologique préconise la consommation des produits frais et biologique. La plupart des fruits et légumes ayant leur propre saison de production, il est donc préférable de les respecter pour une meilleure nutrition.
Vous pouvez vous tourner vers les producteurs locaux ou vérifier les aliments proposés en grande surface pour trouver des aliments biologiques et de qualité. C’est le meilleur moyen de profiter d’un repas savoureux, nutritif et surtout sanitaire. Pour leur préparation, vous pouvez vous aider de divers appareils dont l’extracteur de jus notamment (voir sur  Extracteursdejus ) afin de garder tous les nutriments que contiennent les aliments.

Faîtes attention à la quantité

Manger écolo, c’est manger à la bonne quantité. Actuellement, plus de 40% des produits alimentaires que l’on produit ne sont pas consommés ! Ceux qui souhaitent manger de manière écologique doivent donc faire attention à la quantité d’aliments qu’ils achètent. En fonction de votre consommation et des aliments achetés, il est préférable de faire attention à votre stock de provision.
A titre d’exemple, l’achat de sucre doit se faire avec attention car bien qu’il soit conservable, une mauvaise gestion du stock peut vous inciter à en jeter à un moment ou un autre. Il en est de même pour les produits industriels et bios que l’on doit acquérir dans la bonne quantité afin d’éviter tout gaspillage. Et dans le cas où vous auriez un surplus d’aliments, pensez à les utiliser pour réaliser de nouvelles recettes au lieu de les jeter !

Préférez la qualité à la quantité

Bon nombre d’entre nous ont pour habitude de préférer la consommation en grande quantité par rapport à un repas de qualité. C’est justement ce qu’il faut éviter si vous envisagez de manger de manière écologique. En effet, il est préférable de privilégier certains aliments par rapport à d’autres qui sont réputés pour leurs méfaits sur la santé.
De même, certaines habitudes de consommations telles que le gaspillage doivent être évitées si l’on souhaite profiter d’une alimentation savoureuse et responsable. Il est donc recommandé d’adopter les bonnes habitudes de cuisson par exemple. Bien que ce soit déstabilisant au départ, il est facile de s’y faire et d’apprécier petit à petit l’alimentation écologique. D’autant que cela vous assure une meilleure santé tout en appréciant vos repas ! Ce sera donc tout votre état d’esprit qu’il faudra revoir afin de mieux profiter de ce principe.

Les aliments à éviter pour manger mieux

Contrairement aux idées reçues, certains aliments sont beaucoup plus néfastes pour notre environnement et notre santé que ce que l’on croit. C’est pour cette raison que bon nombre d’entre eux sont à réduire voire à proscrire pour une alimentation écologique. Pour n’en évoquer que quelques-uns, voici les principaux aliments à éviter si vous souhaitez manger mieux :
•Les aliments transformés : Déjà, il faut savoir que leurs constituants chimiques tels que l’huile de palme, les additifs ou les produits de conservations sont nombreux à être nocifs pour la santé et à détériorer le goût des plats. A cela s’ajoute le fait que leur empreinte carbone est plus haute, ce qui n’est pas du tout bon pour l’environnement.
• La viande : la production de cet aliment fait partie des pratique les plus polluantes qui existe (voir ici). L’émission de gaz est d’autant plus élevée si l’éleveur opte pour des méthodes industrielles. De ce fait, il est préférable de réduire sa consommation de viande et de privilégier l’alimentation végétarienne.

L’éolienne a le vent en poupe chez Google

Eolienne offshore par Vincent Martet

Tout d’abord, quel rapport entre énergie éolienne et Google, me diriez-vous ? C’est bien simple : le géant d’Internet a besoin de ressources énergétiques pour alimenter ses (nombreux) data center. Et l’énergie éolienne constitue une excellente opportunité, nous explique Vincent Martet. Continue reading « L’éolienne a le vent en poupe chez Google »

Quels sont les différents travaux d’élagage d’arbre?

Il existe différentes techniques d’élagage dont leur utilisation varie en fonction l’âge, l’espèce et le type de l’arbre. Les élagueurs professionnels sont tous compétents dans l’exécution de ces techniques d’élagage et garantissent la grande qualité des résultats obtenus.

Taille douce :

Cette technique est pratiquée pour préserver la dimension d’un arbre. Les travaux d’élagage consistent à couper les branches supérieures de l’arbre qui ont moins de 5 cm de diamètre. Cela afin de favoriser leur cicatrisation. Ils peuvent être effectués toute l’année. Cette technique permet également à l’arbre de garder sa silhouette et d’avoir une longue durée de vie. Avec cette technique, la dimension d’un arbre ne pourrait pas dépasser une limite déterminée. Il est à noter que cette technique peut être pratiquée sur tous les arbres.

Taille en têtard ou émondage :

Cette technique modifie la structure de l’arbre et réduit considérablement sa dimension. Les travaux d’élagage  consistent à couper la totalité des branches de l’arbre et ne laisser que les bases des charpentières. De ce fait, les bourgeons vont donner des branches verticales au printemps. Quand les branches à couper ont des diamètres supérieurs à 20 cm, il faut effectuer l’abattage de l’arbre. Par ailleurs, cette technique peut être pratiquée sur des jeunes arbres et renouvelée dans cinq ou dix ans. Il est à noter que la pratique de cette technique s’effectue au début de l’automne. Elle n’est pas adaptée aux conifères.

Taille d’entretien sur tête de chat

Cette technique permet de contenir la dimension d’un arbre qui est planté à proximité des bâtiments. Les travaux d’élagage consistent à tailler régulièrement les branches d’un arbre au même endroit et le renflement sur les branches coupées est appelé tête de chat. Cette technique doit être pratiquée sur un arbre tous les 2 à 5 ans. Par ailleurs,elle doit être pratiquée pendant le repos végétatif des arbres. Elle est adaptée aux arbres feuillus à forte régénération.

Écimage :

Cette technique a pour but de maîtriser la hauteur d’un arbre, de réduire la prise au vent. Pour ce faire, les élagueurs tels qui se trouvent dans le 93 suppriment la partie supérieure de l’arbre. L’écimage se pratique surtout sur les conifères afin de redonner l’allure conique à l’arbre. Pour cela, il faut tailler ses branches depuis la partie haute. La dimension maximum à couper doit être l’équivalent du tiers de la hauteur du tronc. L’écimage d’un arbre peut se faire tous les cinq ans. Il doit être pratiqué de juin à décembre sauf pendant la période de sécheresse ou de canicule.

Taille de fructification

Cette technique est destinée aux arbres fruitiers pour améliorer et gérer leur production. En effet, les travaux d’élagage à effectuer consistent à couper les branches qui portent des bourgeons à bois, les branches malades, les branches trop hautes, les branches blessées et laisser les branches qui portent des bourgeons à fleurs qui vont devenir les fruits. Elle doit être pratiquée à l’automne sauf pour le cerisier et peut se pratiquer sur tous les arbres fruitiers.

 

3 tâches pour améliorer votre ferme

Les agriculteurs sont toujours à la recherche de la solution miracle pour accroître l’efficacité, la rentabilité et les rendements de leur exploitation agricole. La réalité est que l’agriculture est complexe et qu’il n’y a pas un seul facteur qui produira des résultats. Voici trois actions que vous pouvez mettre en œuvre aujourd’hui pour accroître l’efficacité et la rentabilité de votre ferme durant les prochaines années. Continue reading « 3 tâches pour améliorer votre ferme »