Elagage d’un arbre : les erreurs à éviter

L’élagage d’un arbre est une opération délicate qui peut s’avérer dangereuse si vous ne vous préparez pas bien. En effet, il est facile de tomber dans l’erreur pendant l’entretien du végétal de votre jardin. C’est pour cette raison que ce type de projet est principalement conseillé aux professionnels. En tout cas, il faut faire attention aux erreurs suivantes.

Éliminer la cime

Cette erreur est celle qui se produit le plus surtout si vous intervenez tout seul. Celle-ci se produit en principe quand le végétal est planté au mauvais endroit. Ce dernier finira par atteindre une hauteur trop importante au fil des années. Vous pourrez vous laisser tenter à éliminer la cime en procédant à un émondage. Il est plus judicieux de vous tourner vers un élagueur professionnel si vous ne savez pas quelle décision prendre.

Intervenir au mauvais moment

Élaguer un arbre ne se fait pas n’importe quand. Vous devrez prendre certains points en compte avant de vous lancer. En effet, il faut prendre en compte l’espace et l’état dans laquelle se trouve le végétal. Vous ne savez pas à quel moment intervenir pour en prendre soin ? Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à contacter cet élagueur professionnel en Ille et Vilaine. Ce dernier peut déterminer la date idéale pour passer à l’action. Vous éviterez alors de prendre une mauvaise décision.

En faire trop pendant l’opération

Certes, vous devez élaguer correctement l’arbre de votre jardin. Cela ne veut pas non plus dire que vous allez en faire trop pendant l’intervention. Il vous est alors conseillé d’éliminer uniquement 10 % du feuillage pour assurer le développement du végétal. Notez que le végétal ne pourra pas se nourrir efficacement si vous ne faites pas attention à l’entretien de l’arbre de votre jardin. À souligner qu’un abattage peut s’avérer indispensable à un certain moment.

Intervenir au mauvais endroit

Il faut faire attention à ne pas couper les branches n’importe comment au moment de prendre soin du végétal. En effet, cela ne doit pas se faire trop près du tronc principal. Évitez aussi d’intervenir au ras de ce dernier. Vous risquerez d’empêcher ou de ralentir la cicatrisation des écorces en agissant ces manières. Il faut alors trouver le collet qui se montre sous la forme d’une bosse ou d’un petit gonflement au point d’intersection du tronc et de la branche.

Négliger les outils à utiliser

Il est inutile d’élaguer un arbre si vous n’avez pas les outils qu’il faut. Vous devrez au moins avoir une scie et un sécateur d’élagage. À cela s’ajoute une tronçonneuse ainsi qu’une perche sans oublier le coupe-branche. N’oubliez pas le produit à appliquer après l’intervention pour assurer la cicatrisation du végétal. En tout cas, vous devez faire attention à bien entretenir vos équipements pour éviter les problèmes. Il faut faire attention à bien les désinfecter avant et après chaque utilisation.

Ignorer les consignes de sécurité

La dernière erreur à ne pas faire est de négliger les consignes de sécurité. Il ne faut pas oublier que ce type d’intervention se fait en hauteur. Cela implique que les risques d’accident sont nombreux. En effet, une chute depuis le haut de l’arbre peut vous causer de sérieuses blessures. Cela peut même entrainer votre invalidité allant jusqu’à la mort. Il vaut mieux alors confier les travaux à un spécialiste si vous ignorez les consignes de sécurité.

Optimiser la croissance de vos arbres en prenant soin de les élaguer

Au-delà de l’aspect purement esthétique, les travaux d’élagage permettent effectivement de veiller au bien-être de votre parc arboricole, grâce à l’équilibrage des branches. Mais avant d’obtenir ce résultat, vous devez faire appel à un élagueur professionnel pour donner à vos arbres l’opportunité d’avoir une croissance saine. Ainsi, ils auront la capacité de continuer à bien se développer, sans risquer de causer des dommages aux infrastructures environnantes. De plus, en prenant soin de vos plantes, vous préservez également votre écosystème, car elles sont source de vie en vous procurant de l’ombre et une belle verdure.

Donner les soins spécifiques adaptés à vos attentes

Les interventions d’un élagueur confirmé vous permettent effectivement de bénéficier des soins appropriés en fonction des besoins de vos espèces arboricoles. En effet, si votre parc botanique se trouve dans des espaces restreints, il prendra la précaution de tailler vos végétaux pour qu’ils se déploient en hauteur.

Dans un milieu urbain, les professionnels en élagage sont souvent sollicités pour couper les branches, afin d’éviter qu’elles s’étalent en largeur et viennent endommager les bâtiments à proximité. Dans la pratique, cette précaution vous offrira la possibilité de minimiser les risques de frottement sur les infrastructures, telles que :

  • le toit,
  • les balcons,
  • les murs,
  • les fils téléphoniques ou électriques…

Autrement, les techniques appliquées par ces experts permettent à vos végétaux d’avoir une structure d’une grande résistance pour faire face aux vents. Grâce aux compétences de ces professionnels, les branches gagneront en robustesse et l’arbre deviendra plus solide tout en restant en bonne santé.

Appréhender les étapes de base d’une technique d’élagage réussie

Pour assurer la préservation du bien-être de vos plantes, il est effectivement impératif de procéder à un élagage avec une grande minutie et beaucoup de précisions. Ainsi, vous aurez la certitude que vos arbres pourront garder leur forme naturelle et rehausseront votre paysage avec leur beauté majestueuse. Autrement, l’intervention de l’élagueur professionnel permettra à vos espèces arboricoles d’avoir une meilleure croissance, grâce à l’enlèvement des ramures inutiles telles que :

  • les branches mortes ou cassées,
  • les tiges d’une dimension démesurée,
  • les parties trop pesantes pour le végétal…

Le spécialiste procèdera à un élagage d’assainissement pour réduire les risques de propagation des pourritures ou des maladies, afin de garder vos espèces agricoles en bonne santé. En vue de dégager les branchages et permettre au rayon du soleil de traverser les feuillages, le professionnel optera pour une méthode visant à relever la couronne. Pour ce faire, il taillera les branches en commençant par le bas avant de terminer vers le haut. Dans cette optique, il mobilisera les équipements nécessaires tout en déployant les dispositifs sécuritaires, car il s’agit d’une intervention en hauteur.

En conclusion, si vous souhaitez avoir des espèces végétales en bonne santé, il est impératif de garantir leur bonne croissance en planifiant des travaux d’élagage. Pour ce faire, il est recommandé de solliciter les compétences d’un professionnel du métier, afin de bénéficier d’une coupe nette et précise qui permettra de préserver la vitalité de vos arbres. En décidant de faire appel à un élagueur expérimenté à Toulouse, vous aurez la sérénité que l’intervention se déroulera sans anicroche, car il prendra les précautions utiles pour éviter des accidents.

Comment utiliser une éponge naturelle ?

éponge naturelle

De nos jours, il existe plusieurs accessoires qui peuvent être utilisés pour le nettoyage du corps ou du visage. Au nombre de ceux-ci, nous avons les éponges naturelles. Ces dernières représentent une alternative certaine à l’utilisation de certains produits comme les fleurs de douche synthétiques. De plus, les éponges naturelles présentent de nombreux avantages pour la peau. Mais quelles sont les astuces pour utiliser convenablement une éponge naturelle ? Découvrez dans cet article l’essentiel à savoir sur les éponges naturelles.

Quels sont les avantages du nettoyage avec une éponge naturelle ?

Les éponges naturelles comme l’éponge de mer sont des accessoires adaptés pour toutes vos routines de soin. Elles ont la particularité d’être non polluantes, ce qui est un point positif pour votre santé. Aussi, les éponges naturelles sont plus efficaces que les éponges classiques.

Notez également que les éponges naturelles disposent d’un pouvoir exfoliant. De ce fait, elles peuvent être utilisées pour nettoyer les peaux mortes présentes sur votre corps. Ce faisant, cet accessoire favorise la micro-circulation au niveau de votre organisme.

Les éponges naturelles présentent également d’autres atouts. En effet, elles ont des propriétés hypoallergéniques. Elles sont donc adaptées aux personnes sujettes aux allergies. Par ailleurs, sa texture fait de cet accessoire le compagnon idéal pour prendre soin de votre peau. Pour finir, il faut mentionner le fait que les éponges naturelles sont parfaitement adaptées à toutes les peaux à cause de la douceur des fibres végétales qui la composent.

Comment utiliser une éponge naturelle ?

L’éponge naturelle peut être utilisée aussi bien sur le visage que sur le corps. Toutefois, pour bénéficier des bienfaits de cet accessoire, il est important de l’utiliser convenablement. Il faut donc humidifier l’éponge naturelle avant toute utilisation. Cette astuce permet de la gonfler et de l’assouplir. Grâce à des mouvements circulaires, vous pourrez ensuite contrôler la pression sur la peau de votre visage ou de votre corps.

N’oubliez pas de rincer votre peau en utilisant de l’eau tiède. Cela permet d’éliminer toutes les peaux mortes. Pour finir, il est tout à fait possible d’appliquer un soin hydratant. Il faut préciser que l’éponge naturelle peut être associée à un produit cosmétique afin d’accroitre son effet nettoyant. N’hésitez pas à faire usage de cet accessoire pour vous démaquiller naturellement.

Quelle est l’éponge naturelle la plus adaptée pour son bain ?

L’utilisation de l’éponge naturelle est un moyen sain pour prendre soin de son corps.

L’éponge de mer

Ce spécimen provient généralement des profondeurs de la méditerranée. L’éponge de mer possède une texture moelleuse, ce qui fait d’elle un accessoire très utile pour la peau.

Le luffa

Le luffa est une éponge naturelle qui possède un pouvoir exfoliant. Notez qu’il est recommandé de l’utiliser une ou deux fois dans une semaine. 

Les Jeunes Pousses, conception de jardin dans le Gard

Si vous êtes perdu au milieu des offres pléthoriques de services de création de jardin, choisissez de faire confiance à une entreprise qualifiée et expérimentée comme Les Jeunes Pousses. Nous justifiions de plus d’une dizaine d’années d’expérience dans le domaine et intervenons dans le Gard. Faites-nous part de vos besoins et nous vous concevrons un jardin à votre image.

De bonnes raisons d’avoir un jardin chez soi

Votre extérieur est assez grand pour aménager un jardin, mais vous hésitez encore à concrétiser votre projet ? Découvrez les raisons pour lesquelles vous devriez vous lancer :

  • Un espace de vie supplémentaire

Le jardin est perçu comme le prolongement de votre pièce à vivre. Dès lors, pourquoi vous priver d’un espace chaleureux et accueillant qui servira d’entrée de jeu pour votre maison ? De plus, il s’agit d’un moyen lui donner de la plus-value.

  • Un lieu pour se détendre

Disposer de votre propre écrin de nature chez vous pour profiter pleinement du soleil estival est un excellent moyen de vous détendre. Selon les scientifiques, une petite demi-heure de relaxation chaque jour suffit pour apaiser les petits maux du quotidien.

  • Un espace pour cultiver

Profitez davantage des bienfaits d’un jardin sur la santé en y cultivant vos propres légumes et fruits. Non seulement vous mangerez frais et bio, mais en plus vous réaliserez de belles économies sur votre budget alimentaire.

Grâce à la créativité et l’expertise de l’équipe de paysagistes de l’entreprise Les jeunes Pousses, elle est en mesure de vous concevoir le jardin de vos rêves.

Quel style de jardin choisir ?

Vous êtes maintenant décidé à aménager un jardin chez vous, mais vous ne savez pas quelle forme lui donner ? Selon vos goûts et vos attentes, vous pouvez choisir entre différents styles :

  • Le jardin à l’anglaise

Le jardin à l’anglaise se caractérise par son aspect à la fois sauvage et romantique. Allées en courbe, massifs aux contours irréguliers, vivaces, arbustes, espaces gazonnés, pergolas avec plantes grimpantes, clôtures en bois et salon de jardin sont les éléments qui le composent.

  • Le jardin moderne

Il est reconnaissable à ses traits épurés et géométriques ainsi qu’à son immense terrasse installée au pied de la maison.

  • Le jardin japonais

Également appelé « jardin zen », ce type d’espace vert alterne éléments végétaux et minéraux afin de reproduire un paysage naturel en version miniature.

  • Le jardin exotique

Ce type de jardin arbore des fleurs exubérantes, de larges feuillages et autres curiosités végétales afin de refléter au mieux l’aspect des forêts tropicales.

Faites part de votre projet à l’entreprise Les jeunes Pousses et son équipe se chargera de vous concevoir un jardin sur-mesure.

Pourquoi faire confiance à l’entreprise Les jeunes Pousses ?

Guillaume Charmasson et Alexis Mabire, les deux fondateurs de l’entreprise Les jeunes Pousses, vous proposent leurs services en conception de jardin.

Afin de vous créer un espace perçu comme un véritable prolongement à part entière de votre logement, nous réalisons l’étude complète de votre projet. Il nous est alors primordial de bien cerner vos besoins.

Après l’étude paysagère, nous concevons des plans en 3D de votre jardin pour que vous puissiez déjà vous y projeter. Ceci nous permettra également de modifier les éléments qui ne sont pas en accord avec vos attentes avant le lancement des travaux.

Vous pouvez aussi compter sur nous pour les travaux de maçonnerie paysagère, entretien de jardin et construction de piscine.

Pourquoi utiliser l’éponge de mer naturelle et comment s’en servir ?

éponge de mer naturelle

L’éponge de mer naturelle est une excellente alternative aux éponges synthétiques que nous utilisons. Elle possède de nombreux bienfaits physiques et psychologiques et son utilisation est assez simple. Lorsqu’on l’adopte, on ne peut plus s’en passer. Découvrez dans ce tour d’horizon pourquoi l’éponge de mer est un meilleur choix et comment s’en servir chez soi.

Éponge de mer naturelle, de quoi s’agit -il ?

L’éponge de mer naturelle est un animal marin qui vit dans le fond des océans. C’est un organisme multicellulaire qui porte plusieurs pores. Pour vivre, elle pompe l’eau de mer et la filtre pour garder les nutriments. Au fur et à mesure qu’elle filtre l’eau, l’éponge de mer devient de plus en plus douce, nettoyante, protectrice et exfoliante.

Pour récolter une éponge de mer, les plongeurs se servent de crochets. Lesdits crochets sont conçus à cet effet et permettent de couper les éponges sans endommager la base. Elles ont la possibilité de repousser rapidement et peuvent vivre pendant 20 ans dans les fonds marins.

Les différents bienfaits de son utilisation

Les bienfaits des éponges de mer sont nombreux. C’est pourquoi elles sont recommandées pour bien prendre soin de la peau au quotidien.

Elles sont 100 % naturelles

Les éponges de mer sont des cadeaux de la nature ; elles sont 100 % naturelles. Elles sont donc biodégradables. Contrairement aux éponges fabriquées avec les déchets du pétrole, elles ne représentent aucun danger pour la santé. Elles ne constituent pas non plus un danger pour l’environnement. Ce qui est surtout intéressant avec ces spongilles, c’est qu’elles se régénèrent rapidement lorsqu’elles sont bien récoltées. En outre, elles durent beaucoup plus longtemps que les éponges synthétiques sans perdre leurs facultés bienfaisantes pour la peau.

Elles nourrissent et entretiennent la peau

Les éponges de mer sont remplies de sels minéraux. En les utilisant donc pour se laver, elles déversent leur contenu sur notre peau pour la nourrir. Des enzymes se trouvent également dans les pores de ces éponges et elles empêchent la prolifération des bactéries et des champignons.

L’éponge de mer exfolie la peau en douceur pour la débarrasser des peaux mortes. Elle donne à la peau de l’éclat et un aspect sain grâce à sa capacité à stimuler la microcirculation sanguine.

Idéal pour tout type de peau

L’éponge de mer peut être utilisée par tout le monde, car elle n’irrite pas la peau. En effet, elle est hypoallergénique. Que vous ayez donc une peau grasse, sèche, sensible ou réactive, vous pouvez vous en servir. C’est d’ailleurs un véritable soin pour la peau des bébés. Elles sont non toxiques et assez douces pour nettoyer en douceur leur peau.

Plusieurs utilisations possibles

Outre son utilité pour nettoyer la peau, l’éponge de mer naturelle peut encore servir à autre chose. Par exemple, elle est utilisée comme alternative aux tampons. En plus d’être sans produits chimiques et réutilisable, elle est absorbante. Elle est également utilisée dans la cuisine pour nettoyer la vaisselle, de même que pour l’entretien des carreaux.

Les éponges de mer servent aussi pour le lavage des voitures. Elles n’abîment pas la carrosserie et absorbent bien la saleté. On peut aussi s’en servir en peinture pour réaliser de jolis motifs décoratifs.

Comment se servir d’une éponge de mer naturelle ?

Lors de la première utilisation, l’éponge de mer doit être nettoyée avec de l’eau et du savon pour qu’elle soit bien propre. Vous pouvez maintenant mettre votre savon ou gel de douche dessus pour vous laver. Il n’est pas recommandé de faire usage d’eau trop chaude avec les éponges de mer naturelles. Et pour cause, elles risquent de vite se détériorer. Lorsque vous finissez de vous en servir, rincez-les correctement avec de l’eau courante et faites-les sécher à l’air libre. 

Comment changer une poignée de porte ?

Comment changer une poignée de porte

Les gens tiennent généralement le matériel de porte pour éternel, et nous l’utilisons presque tous les jours sans trop y penser. Les poignées de porte sont une partie essentielle de nos maisons et bureaux. Généralement, d’autres personnes peuvent installer ces produits pour nous, et pendant de nombreuses années, ces équipements travaillent encore et encore sans se lasser… jusqu’à ce que quelque chose se produise. Lorsqu’elles se cassent, les poignées de porte créent des problèmes, qu’il s’agisse d’une gêne mineure ou de personnes qui se retrouvent enfermées à l’extérieur ou à l’intérieur de leur chambre.

Avant de vous aventurer dans l’installation d’une poignée de porte, discutons de certains termes. Nous connaissons les parties visibles comme des boutons ou des leviers, mais le type dépend du style de votre porte. La partie interne, ou partie invisible, est un pêne demi-tour. La gâche est la partie sur le montant, qui est ce que la porte utilise pour s’accrocher.

Les étapes nécessaires pour remplacer une poignée de porte :

Étape 1 : Localisez les vis

Tout d’abord, localisez les vis. En règle générale, vous les trouverez à l’intérieur de la pièce/du placard. Si votre produit ne semble pas avoir de vis visibles, ne perdez pas espoir. Continuez à chercher, vérifiez sur internet en mentionnant dans votre recherche la nature de votre poignée. Une vidéo sur youtube peut vous aider sur ce sujet.

Étape 2 : Séparez le levier et localisez le pêne demi-tour

Une fois que vous avez retiré les vis, vous devez séparer le bouton / levier et localiser le pêne demi-tour.

Étape 3 : Retirez le pêne demi-tour

Troisièmement, il est temps de retirer l’ancien pêne demi-tour. Vous devrez peut-être retirer les deux vis qui maintiennent la façade, en fonction de votre configuration. Parfois, un pêne demi-tour n’a pas de plaque frontale. Nous appelons cela un drive-in, qui pousse simplement dans l’alésage du bord de la porte.

Retirez délicatement le pêne demi-tour de la porte. Conseil de pro : si votre porte est préparée pour un loquet de style drive-in, il faudra peut-être une petite manipulation pour le faire sortir de la porte. Utilisez votre tournevis pour lui donner une petite traction. Si votre porte a une façade acheminée sur le bord, elle se retirera facilement.

Étape 4 : installez la nouvelle poignée

Tout d’abord, localisez le pêne demi-tour dans la boîte de votre nouvelle poignée. Reportez-vous aux instructions pour déterminer comment convertir votre pêne demi-tour (si nécessaire) pour accepter un loquet de style drive-in.

Deuxièmement, insérez le pêne demi-tour dans l’alésage du bord et fixez-le avec des vis (pour l’installation de la plaque frontale), ou enfoncez le loquet dans la porte pour une application avec enfoncement. Conseil de pro du remplacement serrure à Paris : pour une application en voiture, utilisez un bloc de bois et placez-le sur le bord de la porte. Tapez doucement dessus avec un marteau pour fixer le pêne demi-tour dans la porte.

Installation d’une nouvelle poignée de porte, la touche finale

Étape 5 : Installez les boutons ou les leviers

Une fois que vous êtes arrivé jusqu’ici, il est temps de faire glisser les deux boutons ou leviers ensemble sur la porte et à travers le pêne demi-tour en alignant les poteaux. Localisez les vis et utilisez votre tournevis pour le fixer sur la porte. Conseil de pro : évitez d’utiliser un tournevis à percussion et/ou un pistolet à vis électrique à cette étape. Vous éviterez de nombreux problèmes d’installation simplement en utilisant un tournevis standard.

Étape 6 : Vérification de votre travail

À la fin, vous devez vérifier le fonctionnement en vous assurant que les boutons/leviers tournent librement, que la porte se ferme et que les loquets fonctionnent correctement. Conseil de pro : si cela semble un peu trop serré, desserrez les vis, ajustez et retestez. Ne pas trop serrer.

Vous avez terminé !

La rhinoplastie médicale : une alternative à la chirurgie

Depuis quelques temps, les personnes qui souhaitent refaire leur nez ne sont plus obligées de passer par le bistouri. La rhinoplastie médicale se présente aujourd’hui comme une alternative à la chirurgie pour certains cas. Découvrez dans cet article les généralités sur cette pratique.

Présentation sommaire de la rhinoplastie médicale

La rhinoplastie médicale est une intervention peu invasive, peu douloureuse et qui ne nécessite pas d’hospitalisation. Elle se fait sous anesthésie locale et ne dure généralement pas plus d’une heure. L’opération consiste à remodeler la peau et les tissus sous-cutanés du nez en y injectant des produits de « remplissage », de la même manière que pour l’atténuement des rides du visage.

Le produit utilisé est le plus souvent de l’acide hyaluronique, de densité variée, une substance naturellement présente dans l’organisme et qui ne présente pas de risques de rejet. Certains praticiens emploient des produits contenant de l’hydroxyapatite de calcium, mais les cristaux de calcium peuvent provoquer des effets gênants chez les sujets sensibles (notamment des rougeurs qui peuvent rester), et des soucis plus sérieux si l’injection n’est pas faite correctement. La toxine botulique est aussi parfois utilisée.

Pour quels problèmes de nez ?

La rhinoplastie médicale est indiquée pour une prise en charge de défauts naturels du nez ou des déformations mineures après un accident. Elle donne des résultats esthétiques satisfaisants lorsqu’il s’agit de combler les creux, de corriger une bosse ostéo-cartilagineuse, une déviation, une pointe tombante ou un nez en « trompette ». Elle n’est toutefois pas utilisée en reconstruction, mais pourra être utilisée pour parfaire une opération précédente.

Comment ça se passe ?

Avant de procéder à l’opération, le praticien étudiera avec soin le souci à corriger. Il identifiera précisément les endroits où le produit sera introduit, en fonction des résultats souhaités. Après avoir nettoyé et désinfecté la zone à traiter, il effectuera l’injection à l’aide d’une très fine aiguille, bien en profondeur, au niveau de la charpente osseuse et cartilagineuse de l’appendice nasal.

A noter que le patient ne sera pas endormi. Un produit anesthésiant est mélangé à l’acide hyaluronique pour réduire considérablement la douleur et la gêne pendant l’intervention. Il est en effet rare que l’anesthésie soit injectée à part. Suivant les cas, l’opération n’aura pas duré plus d’une heure. Dès fois quelques minutes suffisent et le résultat est en principe immédiatement visible. Il est recommandé de ne pas trop malmener le nez dans les heures qui suivent.

A noter que la rhinoplastie médicale est une solution temporaire. Il faudra prévoir une autre séance environ un an après.

Quels critères devez-vous prendre en compte pour bien choisir votre rasoir de sureté ?

bien choisir votre rasoir de sureté

Précis et facile à manier, le rasoir de sureté est utilisé aussi bien pour dessiner le contour des barbes que pour un rasage complet du corps, des aisselles jusqu’aux jambes. Possédant une seule lame, son utilisation diminue les risques d’irritation. C’est donc sans surprise qu’il est très prisé aussi bien par les hommes que par les femmes. Toutefois, pour être sûr de disposer d’un rasoir de sureté efficace, vous devez prendre en compte un certain nombre de paramètres que nous vous invitons à découvrir dans ce billet.

Choisir en fonction du type de peigne

bien choisir votre rasoir de sureté

En fonction du type de peau et de la fréquence de rasage, vous pouvez opter pour un rasoir de peigne fermé ou ouvert.

Le rasoir à peigne fermé

Le rasoir à peigne fermé est conseillé pour les peaux sensibles et normales. Permettant de raser facilement et en toute sécurité les barbes et les poils, il peut être appliqué quotidiennement ou tous les deux jours. C’est un rasoir idéal pour ceux qui se rasent régulièrement. Si vous souhaitez vous raser de plus près (un rasage plus agressif), vous pouvez opter pour des lames plus tranchantes ou un modèle réglable qui vous permet de choisir le niveau d’agressivité que vous souhaitez en réglant l’espace entre la lame et le peigne. Rendez-vous sur https://www.caliquo.com/pages/rasoirdesurete pour plus de détails.

Le peigne ouvert

Le rasoir à peigne fermé est conseillé pour les peaux sensibles et normales. Permettant de raser facilement et en toute sécurité les barbes et les poils, il peut être appliqué quotidiennement ou tous les deux jours. C’est un rasoir idéal pour ceux qui se rasent régulièrement. Si vous souhaitez vous raser de plus près (un rasage plus agressif), vous pouvez opter pour des lames plus tranchantes ou un modèle réglable qui vous permet de choisir le niveau d’agressivité que vous souhaitez en réglant l’espace entre la lame et le peigne. Rendez-vous sur https://www.caliquo.com/pages/rasoirdesurete pour plus de détails.

Le peigne ouvert

Le rasoir à peigne ouvert est plus conseillé pour ceux qui ont des barbes plus épaisses, se rasant tous les 3 à 4 jours, voire plus. En effet, à quelques exceptions près, un rasoir de peigne ouvert facilite un contact direct de la peau avec la lame, ce qui va entrainer un rasage plus agressif. De plus, l’espace entre les dents du peigne ouvert permet de contenir plus de poils. En conséquence, le rinçage de ce rasoir est moins fréquent que celui du rasoir à peigne fermé.

Par ailleurs, le rasoir de peigne ouvert est recommandé pour ceux qui ont une barbe dure. Pour plus d’efficacité, vous devez l’associer à une lame tranchante comme la lame Feather. En raison de son agressivité, il est généralement conseillé aux débutants. Par contre, les personnes à peau sensible doivent éviter ce type de rasoir à moins d’opter pour des modèles plus doux.  

Choisir en fonction du nombre de pièces

En fonction du nombre de pièces, il existe sur le marché des rasoirs papillon, et des rasoirs à deux ou trois pièces.

Rasoir papillon

En général plus doux que la moyenne, les rasoirs papillon conviennent aux débutants, aux personnes ayant une peau sensible, au rasage corporel (jambes, aisselles). En tournant une partie de la manche, la tête du rasoir papillon s’ouvre en deux afin que vous puissiez y introduire la lame. C’est le type de rasoir parfait si vous êtes en quête d’un modèle facile à utiliser.

Rasoir à deux ou trois pièces

Très répandu, le rasoir à trois pièces offre beaucoup de possibilités de personnalisation (mélange de la tête d’une marque avec la manche d’une autre) grâce au conventionnel pas de vis M5 adopté par la plupart des fabricants. Après avoir dévissé la manche, on sépare la tête en deux parties avant d’y glisser la lame. Si vous voulez un modèle original, le rasoir à trois pièces serait un choix judicieux.

Quant aux rasoirs à deux pièces, ils sont en général plus gros et plus lourds que la moyenne. La partie inférieure de la tête est solidement rattachée à la manche et dotée d’une vis plus longue qui renforce la solidité de la fixation. Si vous êtes en quête d’un modèle très solide, c’est le meilleur choix à faire. Par ailleurs, vous pouvez visiter ce site pour savoir davantage sur l’origine de cet accessoire de mode.

Focus sur les principes de base de la taille en tête de chat

Il existe différentes manières de tailler les arbres et les arbustes. La marotte, également appelée « taille en tête de chat » ou « taille en tête de saule », fait partie des techniques les plus privilégiées. Il s’agit en effet d’une méthode traditionnelle que l’on utilise pour contenir le développement des ramures de l’arbre. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir ses principes de base.

En quoi consiste la taille en tête de chat ?  

La taille en tête de chat est actuellement considérée comme l’une des techniques de taille à finalité décorative. Comme nous l’avons mentionnée plus haut, elle est entreprise afin de contenir le développement des arbres et de maintenir une forme bien précise.

La marotte désigne en effet une excroissance sous la forme d’une boule à l’extrémité d’une branche. Elle s’obtient sur le long terme. Elle est en effet le résultat de la taille répétée des rejets au même endroit. Les cicatrices qui en résultent fusionnent entre-elles. Les bourrelets s’accumulent et forment une masse particulière.

En outre, la taille en tête de chat se pratique exclusivement durant la saison hivernale. Généralement, elle est effectuée tous les 3 ans. Il est aussi à noter que toutes les espèces d’arbres ne se prêtent pas à cette pratique. Le platane, le tilleul, le charme, le saule ainsi que l’érable font partie des espèces d’arbres qu’on peut tailler en marotte. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à une équipe de professionnel comme cette entreprise d’élagage d’arbre en Haute Savoie pour réaliser une taille en tête de chat.

Faut-il élaguer tous les rameaux pour réaliser une taille en tête de chat ?

La majeure partie des réserves de l’arbre est contenue dans les marottes. Ces réserves en question se présentent sous la forme d’amidon chez le platane et le marronnier et sous forme de sucre soluble (glucose, fructose) chez le tilleul. Pour mieux alimenter les marottes en sève, il n’est donc pas nécessaire de préserver un tire-sève lors de la taille.

Par conséquent, on procède au retrait de l’intégralité des rameaux. Ils sont coupés à ras la marotte. Pour cela, l’utilisation d’outils de coupe bien aiguisés est indispensable. Toutefois, il faut veiller à ne pas blesser l’écorce de celle-ci. Comme elle est fragile, une blessure sur la marotte peut gravement affecter la santé de la branche charpentière qui la porte. Cette masse ne doit être ni incisée ni coupée, car elle se cicatrise difficilement. Pour éviter les dommages, il est donc conseillé de laisser cette taille aux soins d’un professionnel comme l’élagueur.

Pourquoi solliciter un professionnel pour réaliser la taille en tête de chat ?

Comme vous l’aurez compris, la taille en tête de chat est une opération délicate. Si elle est mal exécutée, elle risque d’affecter la santé de l’arbre. Elle exige donc un certain savoir-faire et une bonne maitrise des techniques d’élagage. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un élagueur professionnel pour sa mise en œuvre.

L’intervention de cet artisan constitue en effet un gage d’un travail bien fait. Vous obtiendrez le résultat voulu tout en préservant la santé de vos végétaux. En sollicitant son aide, vous évitez également les risques liés à la pratique des travaux. Comme la taille en tête de chat implique des travaux en hauteur, l’opérateur est donc exposé au risque de chute.

Recyclage des mousses en polyuréthane : les enjeux

Le recyclage de la mousse en polyuréthane est au cœur d’enjeux écologique et économique. Comment recycler le polyuréthane en fin de vie ? Quelles sont les innovations en la matière ? On fait le point.

Les procédés de recyclage du polyuréthane

Appartenant à la famille des thermodurcissables, le polyuréthane fait partie des matériaux plastiques les plus répandus dans le monde. Il est notamment utilisé dans le secteur de la construction sous forme de mousse à projeter ou de plaque isolante. Ce matériau polyvalent est également au cœur des dernières innovations en matière de calage et d’emballage sur mesure.

À l’instar de plusieurs groupes de plastique, la mousse de polyuréthane est recyclable et peut être réutilisée à d’autres fins, dans l’ameublement par exemple. Toutefois, à la différence des autres thermoplastiques, il ne suffit pas de faire fondre le polyuréthane pour le réutiliser : sa transformation étant beaucoup plus complexe. En effet, le recyclage de ce matériau fait appel à des procédés mécaniques ou à un traitement chimique, dont le but est de modifier sa structure moléculaire.

L’Institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé (ICPEES) s’est pour sa part attelé à mettre au point un procédé de recyclage innovant alliant biotechnologie et chimie : la dégradation enzymatique contrôlée.

Un procédé non polluant

L’enjeu principal de la dégradation enzymatique contrôlée est de générer le moins de gaz à effet de serre, mais aussi de déchets plastiques possible pour la synthèse du polyuréthane. Il faut savoir que les particules de ce matériau, très résistantes, se dispersent très facilement dans la nature et constituent l’une des principales sources de pollution des océans. En faisant abstraction de l’utilisation d’isocyanates toxiques, le procédé de dégradation enzymatique contrôlée contribue d’ores et déjà à réduire le risque de pollution générée par le recyclage du polyuréthane.

Les produits obtenus, sous forme de brique, sont ainsi exempts de composants toxiques susceptibles de contaminer les écosystèmes. Si la valorisation des mousses de polyuréthane en fin de vie répond à des enjeux écologiques certains, elle est aussi motivée par des prix élevés de matières premières. Il importe cependant de donner la priorité aux procédés de recyclage qui permettent de recréer des produits aux performances similaires sans nuire à l’environnement.

À noter que les résidus de mousse en polyuréthane peuvent être réemployés en une très large variété de produits : du rembourrage des sièges de voiture aux tapis de sol, en passant par les panneaux décoratifs et les semelles des chaussures.