Lumière sur les spécificités de l’écimage d’arbre

Un arbre qui se trouve sur notre propriété devient parfois une gêne pour le voisinage. C’est le cas quand il est trop grand ou quand il est trop imposant. Dans de telles circonstances, il faut effectuer des travaux d’élagage. L’écimage figure parmi les techniques qu’on peut utiliser à cet effet. Mais en quoi consiste-t-il ? Nous abordons les spécificités de ce procédé dans le présent article.

En quoi consiste l’écimage d’un arbre?

L’écimage est également appelé « étêtage d’arbre ». Il désigne l’opération par laquelle on supprime la partie supérieure du végétal. Autrement dit, il consiste à couper la cime de l’arbre. Ce procédé modifie la charpente et l’ossature du sujet qui en fait l’objet. S’il est mal entrepris, il peut affecter la santé de la plante. En effet, l’écimage d’un arbre exige des connaissances en arboriculture et un savoir-faire particulier. C’est pourquoi il est préférable de faire appel à un professionnel comme cette entreprise d’élagage dans le Marne pour sa mise en œuvre.

Ce sont en général les conifères que l’on soumet à l’écimage. Les coupes doivent néanmoins rester raisonnées. On peut également appliquer cette technique sur les arbres feuillus. Dans ce cas, la taille entraine une modification de la structure du sujet qui en fait l’objet. Ici encore, une taille de réduction sera exécutée. En outre, il faut veiller à ce qu’elle n’endommage pas le végétal.

Pourquoi opère-t-on un écimage d’arbre?

Différentes raisons peuvent justifier la suppression de la cime d’un arbre. D’une part, c’est un moyen de restreindre la prise au vent de ce dernier. L’écimage réduit les risques de rupture.

D’autre part, l’écimage permet de réduire la zone d’ombre qu’occasionne le végétal dans le jardin. Ce qui fera profiter les autres plantes à ses alentours d’une meilleure exposition au soleil. Cependant, ce procédé peut être bénéfique pour la plante elle-même. Il permet d’éliminer ses mauvaises branches et ces branches malades. À cet effet, l’écimage freine la prolifération d’une éventuelle maladie. Faut-il encore qu’il soit réussi.

Enfin, cette technique permet de mieux contrôler l’expansion de l’arbre. Elle est mise en œuvre pour empêcher ses branches d’atteindre les fils électriques aériens et les câbles installer à ses alentours.

Dans tous les cas, l’écimage d’un arbre devra être entrepris pour les bonnes raisons. C’est une pratique qui est risquée pour la plante qui en fait l’objet. Pour son exécution, le recours aux services d’une entreprise d’élagage est fortement recommandé.

Comment se déroule l’écimage d’un arbre?

Avant toutes choses, il faut souligner qu’il ne faut jamais supprimer plus du tiers de la hauteur de l’arbre en une seule fois. Il faut se limiter à la taille des branches latérales supérieures pour que l’arbre ait une forme conique et une belle structure. En outre, il faudra compter au minimum 5 ans avant de pouvoir l’écimer à nouveau. Comme on le prive d’une partie importante, le végétal peut considérablement s’affaiblir après l’intervention.

Par ailleurs, l’écimage doit être opéré par beau temps. Les conifères, par exemple, s’accommodent mieux à un écimage effectué au mois de juin jusqu’au mois de décembre. Il faudra néanmoins éviter sa pratique durant les périodes de fortes chaleurs.

Pour terminer, si vous comptez réaliser cette tâche vous-mêmes, munissez-vous des équipements de protections nécessaires pour garantir votre sécurité. À cet effet, vous devez impérativement porter un casque de protection, des gants, des lunettes de protection, un harnais d’élagage et d’autres équipements de protection.